Depuis fin décembre 2016, les organisations sont obligées de prévoir un plan de réintégration pour les collaborateurs en absence de longue durée. Un an après l’introduction de cette obligation, le bilan était déjà positif: l’introduction du plan de réintégration résulte en une diminution considérable du nombre de licenciements pour raisons médicales et une augmentation considérable du nombre de reprises du travail progressives. L’élaboration d’un tel plan de réintégration ne se fait pas en un tournemain et est toujours basée sur les besoins du collaborateur en question, les recommandations du médecin-contrôleur et la situation sur le lieu de travail. En outre, un certain nombre de délais légaux doivent être respectés. Activar est spécialiste en la matière et accompagne votre entreprise de A à Z.